منتدى الجنوب التعليمي
السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته.أخي أختي يرجي التكرم بتسجبل الدخول اذا كنت عضو معنا او التسجيل ان لم تكن عضو وترغب في الانضمام إلى اسرة المنتدي سنتشرف بتسجيلك في منتدى الجنوب التعليمي للجزائريين والعرب.

منتدى الجنوب التعليمي


 
الرئيسيةالبوابةس .و .جبحـثالتسجيلدخول

إلا رسول الله

شاطر | 
 

  La grammaire textuelle.

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
LAIB BELGACEM
نائب المدير
نائب المدير
avatar

البلد : الجزائر
ذكر
عدد المساهمات : 5111
نقاط : 24815
تاريخ الميلاد : 23/04/1969
تاريخ التسجيل : 26/06/2009
العمر : 48
الموقع : http://www.quransound.com/

مُساهمةموضوع: La grammaire textuelle.   الأحد 10 أكتوبر 2010 - 21:00

Introduction

Durant plusieurs années l'enseignement de la grammaire à l'école a porté essentiellement sur le mot et sur la phrase, or face à un sujet d'examen ou à une simple activité de production écrite, l'élève est appelé à rédiger des textes, l'élève fait alors appel à son savoir grammatical. Ce dernier est-il vraiment suffisant pour permettre la confection d'un texte? Certainement pas, car écrire un texte ne se réduit pas à un simple assemblage de phrases grammaticalement correctes, comme a dit Beaugrande : " ce qui fait qu'un texte est un texte ce n'est pas sa grammaticalité mais sa textualité". La notion de texte est étroitement liée à la cohérence, ainsi écrire un texte c'est réunir et mettre en application tous les éléments qui contribuent à la réalisation de cette cohérence. Du coup, on parlera de grammaire textuelle.
LES COMPOSANTES DE LA GRAMMAIRE DE TEXTE : les règles de la cohérence textuelle :
1- LA CONTINUITÉ THÉMATIQUE : un texte est normalement consacré au développement d'un thème, si on veut écrire un texte on est sans aucun doute soucieux d'assurer la continuité thématique. Généralement on annonce le thème dans le titre; de ce fait, il faut sensibiliser l'élève à l'importance du titre. Il est à noter aussi que le titre doit tirer son sens de la lecture de la globalité du texte et non pas de la première phrase.
1-1- les marqueurs de relation (les connecteurs) :
Les textes avancent généralement des idées variées et rapportent des faits différents. Pour intégrer ces différents éléments, on a besoin de mots qui permettent au lecteur d'en percevoir les liens. La grammaire textuelle regroupe sous le terme de "connecteurs" tous les éléments qui servent à établir les relations entre deux phrases ou deux propositions (ex : mais, or, car, de ce fait ...etc.), l'emploi de ces connecteurs produit un effet d'homogénéité.
1-2- les transitions et les paragraphes :
a- On appelle transition une phrase ou un élément de phrase qui permet d'établir le lien entre ce qui vient d'être dit et ce qui va l'être, ici nous devons attirer l'attention des apprenants sur d'éventuelles erreurs d'interprétation que risquent de susciter les changements thématiques non signalés. La transition peut parfois être assurée par un simple connecteur : "cela dit", mais souvent, elle peut nécessiter tout un paragraphe.
b- Le paragraphe : c'est l'unité textuelle de base, c'est pourquoi une formation à l'écrit doit forcément attirer l'attention des apprenants sur le fonctionnement du paragraphe qui constitue l'outil majeur dont dispose le scripteur pour gérer son texte. Tout texte est divisé en un certain nombre de paragraphes consacrés à développer, chacun, une idée ou un aspect d'une idée.
2- LA PROGRESSION THÉMATIQUE :
Un texte qui ne fait qu'assurer l'information risque de s'immobiliser. L'information doit en effet se maintenir mais aussi avancer. Il existe trois types de progression thématique :
* la progression à thème constant.
* la progression à thème linéaire.
* la progression à thèmes dérivés.
Nous illustrons ci-dessous chaque type par un exemple.
2-1- LA PROGRESSION A THÈME CONSTANT
Dans le texte suivant, le thème sert de support pour chaque phrase. "Avant hier, j'ai accosté dans le métro une jeune fille, bon chic bon genre, qui qui travaille comme hôtesse à la banque. Elle m'a appelé ce matin et nous avons déjeuné ensemble. Elle m'a raconté qu'elle est mère d'un petit garçon. Elle a raté son bac, elle a raté sa vie amoureuse, elle a raté sa vie professionnelle. Elle m'a dit aussi qu'elle avait eu beaucoup de mal à se débarrasser de son éducation chrétienne." Roland Jacquard
2-2- LA PROGRESSION A THÈME LINÉAIRE :
La suite de chaque phrase sert de nouveau thème à la phrase suivante.
"Pour se connecter à Internet il faut avoir un ordinateur, cet ordinateur doit être lié au réseau. Le réseau Internet est un ensemble de sites, le site est une adresse électronique virtuelle qui peut fournir des quantités incroyables d'informations."
2-3- LA PROGRESSION A THÈME ÉCLATÉ:
Dans le texte qui va suivre, du thème initial dérivent des thèmes subordonnés ou secondaires.
"Le gang attaque une agence bancaire, il y'avait deux hommes en cagoules. Ils ont sorti des révolvers, l'un d'eux avait un fusil à canon scié, ils ont crié : "personne ne bouge c'est un hold-up. D'autres complices sont arrivés, ils étaient une douzaine. Deux d'entre eux étaient armés, les autres transportaient du matériel. Certains portaient des masques."
3-LA COHÉSION:
Cette notion relève de l'enchaînement des énoncés à l'intérieur d'un texte. Elle désigne l'ensemble des opérations qui assurent le suivi d'une phrase à une autre, elle permet ainsi au lecteur de repérer le fil conducteur du sens. La cohésion se distingue de la cohérence qui considère le texte d'un point de vue plus global.
LES PRINCIPALES PROCEDURES ASSURANT LA COHESION
3- 1 Reprise par un pronom : ex : "nous attendons tous le jour du bac, il représente notre premier pas vers l'avenir, nous le préparons serieuement et nous y pensons beaucoup."
3- 2 Reprise par une répétition : " les formes de cancers les plus répandues chez les enfants sont la leucémie et le cancer du cerveau"
3-3 Reprise par un hyperonyme : ex "le jeune vient d'apprendre à conduire, il roule ce matin-là sur une piste recouverte d'une mince pellicule de neige. Soudain, il voit déboucher sur sa droite un tracteur qui lui bloque la route. Pour éviter de heurter ce véhicule le conducteur appuie sur les freins et c'est le dérapage."
4-ABSENCE DE CONTRADICTION:
On ne peut pas affirmer une chose et son contraire en même temps, ceci est contre le fonctionnement logique de l'esprit humain. Comme on ne peut pas aussi relier deux phrases qui traitent de deux thèmes totalement différents.

Ex 1- Quelqu'un avait prêté à son voisin un chaudron, le voisin avait rendu le fameux chaudron à son propriétaire mais il était percé. Le propriétaire se plaignait et le voisin avait répondu ainsi : "premièrement j'ai rendu le chaudron intact ; deuxièmement il était déjà percé au moment où je l'ai emprunté ; troisièmement je n'ai jamais emprunté de chaudron."
Ex 2- Zidane est un très grand joueur, demain je prends le train pour constantine.



[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذا الرابط]

[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذا الرابط]

_________________
</A></A>
(groupe google) وتابعوني على





الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://cemahmedbouzegag.forumalgerie.net
 
La grammaire textuelle.
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» NOTIONS DE GRAMMAIRE
» L'adjectif en grammaire française

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتدى الجنوب التعليمي :: الفئة الثانية :: منتدى اللغات الأجنبية :: منتدى تعليم اللغة الفرنسية-
انتقل الى: